Compta-E-Commerce.com - Compte de résultat d'une entreprise eCommerce

Egalement appelé compte d’exploitation, le compte de résultat est la représentation des produits et des charges de l’entreprise de e-commerce. Il recense l’ensemble des flux qui modifient positivement ou négativement son patrimoine.

Si le compte de résultat est positif, cela signifie que la valeur du patrimoine de l’entreprise a augmenté sur la période concernée. A l’inverse, un compte de résultat négatif traduit un appauvrissement du business en ligne.

Le compte de résultat : pour évaluer l’entreprise de e-commerce et mesurer sa rentabilité

Compta-E-Commerce.com - Compte de résultat d'une entreprise eCommerce

Un élément clé du business plan

Le compte de résultat est un document essentiel pour estimer la valeur du e-commerce et anticiper son évolution. Si vous vous lancez dans la création d’un e-commerce, ce document vous permettra d’évaluer la viabilité de votre projet et de présenter des éléments chiffrés aux éventuels investisseurs.

Un document annuel et légal

Après la création de l’entreprise de e-commerce, le compte de résultat intervient en tant que document légal et annuel. Il mesure la rentabilité de la structure. L’entreprise enregistre un bénéfice lorsque les produits sont supérieurs aux charges. Elle réalise une perte lorsque les charges sont supérieures aux produits.

Le compte de résultat lors de l’élaboration du business plan : le cas du « pure player » contre celui du « click and mortar »

Pour les non-initiés au jargon du webmarketing, une précision s’impose… Le terme « pure player » désigne l’entreprise qui naît sur le web. A l’inverse, « click and mortar » est utilisé pour désigner la société « traditionnelle » qui a ajouté des activités en ligne à ses magasins physiques.

En termes de rentabilité, les deux modèles se distinguent assez nettement. Les sites click and mortar sont généralement assez vite rentabilisés en raison de leurs faibles coûts fixes. Une enseigne déjà implantée grâce à des magasins physiques aura bien évidemment plus de facilité à absorber les charges.

A l’inverse, certains pure players restent déficitaires pendant plusieurs années avant d’entamer leur décollage. Le phénomène est logique puisque ces derniers partent de zéro et s’appuient sur des business models qui impliquent un certain volume de commandes.

Ces différences de stratégie trouvent une traduction dans l’élaboration du compte de résultat prévisionnel.

Bon à savoir

i

Quelle que soit votre configuration (pure player ou click and mortar), surestimer le chiffre d’affaires n’est pas une bonne solution. Le CA du e-commerce doit être lié à la politique de communication et prendre en compte le rythme de développement de l’entreprise.