Compta-E-Commerce.com - Réaliser une étude de marche pour votre ecommerce

Vous avez une idée de création d’entreprise e-commerce et considérez qu’elle peut un jour (et rapidement) porter ses fruits ? Il faudra avant tout vous assurer que votre produit, votre concept et leur marque soient économiquement viables et que la niche visée ne soit pas trop concurrentielle…

L’étude de marché e-commerce est à la base de votre démarche entrepreneuriale. Point de vue comptable sur cette étape incontournable.

« Pourquoi le consommateur achètera-t-il mon produit plutôt qu’un autre ? »

C’est LA première question que nous nous posons tous (normalement !) et à laquelle permet de répondre l’indémodable étude de marché en validant la justesse des axiomes de départ (ou en les corrigeant le cas échéant). En vous éclairant sur le nombre de clients potentiels et sur leur panier moyen, l’étude de marché vous permet d’augurer de votre chiffre d’affaires à venir et de bâtir votre business plan.

La définition claire et limpide de vos objectifs d’enquête

Compta-E-Commerce.com - Réaliser une étude de marche pour votre ecommerce

Vous entrez donc dans une phase de recueil et d’analyse d’informations liées à l’environnement e-commerce ciblé. Les objectifs de l’étude de marché sont nombreux. Mais le plus important est de savoir quels sont les vôtres. Quelques pistes récurrentes :

  • Création d’entreprise e-commerce : quels sont mes concurrents directs ? Comment se positionnent-ils ? Quelles gammes de produits ? Quels prix ? Quelle stratégie marketing ? A quels besoins ne répondent-ils pas et donc quelles sont mes cibles non satisfaites potentielles ? Mes prix de vente seront-ils bien reçus ?
  • Evolution de mon entreprise : mon projet de e-shop dans son optimisation internet plaira-t-il à mes clients ? Comment le comportement d’achat de mes clients évolue-t-il ? Et comment m’adapter pour davantage répondre à leurs besoins ? Comment acquérir de nouvelles parts de marché ?

Commencez donc par lister vos propres objectifs et questions. Les moyens à mettre en place pour y répondre viendront naturellement.

Trucs et astuces

i

LES TROIS PILIERS

  • Environnement et règlementation : quelle est la règlementation applicable dans le secteur que je vise? Quelles sont les exigences légales ? Y a-t-il des dispositions fiscales spécifiques ? Comment se porte le marché et quelles sont ses perspectives futures ? Est-il régulier ou fonctionne-t-il par saisonnalités ? Quelles en sont les dernières innovations ?
  • Du côté de l’offre : analyse des produits, analyse concurrentielle (taille, chiffre d’affaires, implantation géographique, politique commerciale, portefeuille clients, organisation de la distribution, etc.).
  • Du côté de la demande : quelles sont les spécificités de la clientèle visée (zone géographique, revenus, âge, habitudes de consommation et d’usage d’internet, etc.) ? Quelles motivations d’achat sur le web ? Quelles préférences ? Comment l’offre concurrente est-elle estimée ? Quels besoins ne sont pas satisfaits et comment puis-je intervenir en conséquence ?

Les dispositifs d’enquête e-commerce

Pas de panique, loin de certaines idées, l’étude de marché ne requiert pas nécessairement beaucoup d’investissement financier. Mais beaucoup de vous-même, selon nous, certainement oui !

Il existe deux grands types d’étude de marché : l’approche quantitative (statistiques, chiffres clés pour mesurer une réalité objective) et l’approche qualitative (qui explique le caractère subjectif de cette même réalité et des comportements sensibles qui la composent).

Pour ce qui concerne les informations d’ordre sectoriel, des études nationalessont accessibles en ligne via par exemple les chambres consulaires, les syndicats, la presse professionnelle ou bien encore les instituts spécialisés et autres organismes. Rapports, interviews et articles forment le système de référence documentaire.

Mais connaître votre écosystème e-commerce n’est évidemment pas suffisant.

« BACK TO BASICS »

dit l’expression anglaise ! N’hésitez pas à vous rapprocher de vos consommateurs en les interrogeant dans la rue, par email, par téléphone, via les réseaux sociaux ou bien encore en organisant les traditionnels entretiens de groupe. Attention, en amont, vous devez être en mesure d’expliciter « top chrono » et de défendre très simplement votre projet, produit ou service e-commerce. Au niveau de l’élaboration du questionnaire, rigueur et simplicité sont également de mise. Une dizaine d’items suffisent en général. Il peut être préférable de privilégier les grilles de réponse et de notation (note de 1 à 4, oui/non). Des outils efficaces existent sur le web tels que Google Documents, http://www.mon-enquete-enligne.fr/, https://fr.surveymonkey.com/. L’application Excel est toujours bien adaptée pour la saisie des données. Il est judicieux de formaliser les grands axes tirés de l’enquête sous forme de quelques infographies (parfois une image vaut mieux que mille mots…). Enfin, les résultats de votre étude peuvent et doivent être résumés en quelques pages seulement.

Vous pouvez aussi externaliser la réalisation de votre étude de marché, en particulier si vous voulez sonder un très large échantillon de personnes. Nous vous faisons confiance alors pour rester vigilant quant au rapport qualité/prix de ces solutions dites clés en main.

Il est bienvenu de vous impliquer directement et personnellement dans votre étude. Ceci vous permettra de faire des économies non négligeables, d’une part, et de rester au cœur de votre sujet et de votre marché, d’autre part.

Attention à bien délimiter votre future zone de chalandise ! Si le résultat s’avère concluant, feu vert pour l’étape suivante : la rédaction de votre business plan !